BMWPassion.fr, site et forum des passionnés de BMW



Le Guide des BMW de route et de compétition
BMW M5 3.6 e34

BMW M5 3.6 e34

Sur cette nouvelle série 5 E34, BMW confie le soin à sa filiale Motorsport de l'endiabler. La version M5 est donc lancée en septembre 1988. Le six cylindres en ligne 3,5 litres (code S38 B36) développe 315 ch. Les trains roulants sont revus pour passer la puissance au sol, et la présentation de la M5 est spécifique. Les boucliers avant et arrière sont notamment plus enveloppants et agressifs, et de série sont montées des jantes alu de 16 pouces avec un look en forme d'ailettes de turbine. C'est exclusivement avec une boîte de vitesses mécaniques à 5 rapports que le pilote conduit cette fabuleuse auto. Avec prudence toutefois, car si le châssis est un régal d'efficacité, il faut se montrer vigilant sur route dégradée ou humide.

Le châssis de la M5 diffère des autres série 5 sur plusieurs points. L'assiette est rabaissée de 20 mm, les ressorts sont plus fermes de 25%. Les amortisseurs sont eux aussi plus fermes et recoivent sur l'essieu arrière un correcteur d'assiette. Les barres anti-roulis son de plus gros diamètre (25 mm contre 23mm à l'avant et 18 mm contre 15 mm à l'arrière). La direction (à boitier de recirculation de billes) est assistée et plus directe, le ratio passe de 16.2:1 à 15.6:1. BMW propose en outre en option un pack baptisé "Nürburgring". Il comprend une direction à assistance variable, asservie à la vitesse, des barres anti-roulis majorées à l'arrière (19mm), des jantes plus larges (9x17") à l'arrière chaussées de pneus 255/40 ZR 17 ainsi qu'un bouton de contrôle de la suspension Adaptive M Suspension pour bloquer le mode le plus ferme. La M5 e34 2.6 chausse des jantes M System I en deux parties, avec un effet de turbine pour extraire l'air chaud des freins, chaussées en 235/45 ZR 17.

SERIES LIMITEES
M5 Cecotto : 22 exemplaires (dont 2 pré-séries) produits en 1991, au nom du champion de supertourisme Johnny Cecotto qui a été chargé de composer sa M5 idéale en piochant dans le catalogue d'options pour garnir l'équipement (de confort essentiellement). Disponible en vert Lagoon métallisé (266) ou bleu Mauritius (287), avec intérieur en cuir Nappa bicolore.

Sur le même modèle, en 1991 toujours, BMW va construire 51 M5 Joachim Winkelhock, du nom du pilote bien connu pour ses succès avec les M3 e30 Schnitzer. Sa M5 idéale est une version dépouillée, allégée de 40 kg, contrairement à la Cecotto. Peintes en noir Jet Black (668) avec une partie basse en gris métalisé Sterling (244) elles reçoivent l'option "Shadowline", le toit électrique, les jantes larges de 9" à l'arrière, la radio BMW Bavaria C Business, des sièges sport Evolution, des ceintures rouges mais aussi une petite batterie (66 amp contre 85 amp), un réservoir plus petit, une réduction des insonorisants, la suppression des vitres électriques arrière, des phares anti-brouillards, des laves-phares et du mirroir de courtoisie...

Une troisième série limitée de la M5 e34 3L6 est à mettre à l'initiative de l'importateur Naghi Motors, en Arabie Saoudite, pour lequel BMW Motorsport GmbH a assemblé entre mars et avril 1992, 15 berlines E34 M5 3.6L. Connus sous le nom de "Naghi edition" elles étaient dépourvues de catalyseur (318 ch) (DIN) et équipées de l'aileron arrière, de la finition Shadowline, de sièges Recaro SR, de ceintures rouges, de jantes M System II et de l'antenne téléphone Hirschmann.

L'AVIS DE LA PRESSE
"Le cœur de la " bête ", c'est son moteur : 3,5 l, 315 ch. Le rapport poids/puissance est inférieur à 5 kg/ch ! Pour atteindre les 100 km/h, comptez 6", et 26" pour franchir le kilomètre ! Qui dit mieux ? Mais tant qu'à faire dans la démesure, pourquoi avoir limité la vitesse de la voiture à 250 km/h ! Sécurité ?… Qui oserait le prétendre à ce niveau de performances ? Par définition, une voiture d'exception se doit d'être exceptionnelle."
AUTO PLUS - HS 500 ESSAIS 1992 - BMW M5 3.5 315 ch.

PRODUCTION BMW M5 e34 :
M5 e34 3.6L : 5877 exemplaires (9/1988 - 4/1992)
+ 524 exemplaires en volant à droite (11/1989 - 11/1991)
+ 1678 exemplaires USA (12/1989 - 4/1993)
+ 265 exemplaires Afrique du Sud (9/1990 - 3/1993)

A partir de 1992, la M5 va recevoir le nouveau moteur porté à 3.8L et 340 ch.

> FICHE TECHNIQUE BMW M5 3.6 (e34)

Production 1988-1992
Moteur 6 cylindres en ligne
Disposition central AR
Alimentation
Cylindrée (cm3) 3535
Alésage x Course (mm) 93.4 x 86
Taux de compression
Puissance maxi (ch à tr/mn) 315 à 6900
Couple maxi (Nm à tr/mn) 365 à 4750
Transmission AR
Boîte de vitesses 5, manuelle
Cx
Freins AV (diamètre en mm) Disques ventilés
Freins AR Disques pleins
Pneus AV 235/45 ZR 17
Pneus AR 235/45 ZR 17
Poids (kg) 1670
Rapport poids/puissance 5.3
Consommation moyenne (L/100)
Vitesse maxi (Km/H) 250
0 à 100 Km/H (s) 6.2
400 m DA (s)
1000 m DA (s) 26.5

> Galerie photos BMW M5 3.6 e34

> Voir les autres versions de BMW M5 e34 dans le guide

> Annonces de BMW M5 3.6 e34 d'occasion

> Discuter de la BMW M5 3.6 e34 dans le Forum

BMW-Passion sur Facebook


BMWpassion.fr, la passion des BMW © Tous droits réservés. + Ajouter ce site à vos favoris
Le site BMWPassion.fr est un site d'information indépendant de la société BMW AG.
La nom BMW, le logo BMW, le nom des véhicules ainsi que les slogans qui peuvent être cités sur le site bmwpassion.fr sont des marques déposées par BMW AG.
Partenaires : Annonces BMW occasion - Stage de pilotage - Stage de Drift en BMW - Stage de pilotage en BMW